Warning: "continue" targeting switch is equivalent to "break". Did you mean to use "continue 2"? in /homepages/1/d665561314/htdocs/Liz/wp-content/themes/Divi/includes/builder/functions.php on line 6131
Qui je suis ? - Liz Perret
LIZ PERRET - Coach Parentale Intuitive - Révélatrice de Mamans 06.75.62.70.80 liz.perret@gmail.com

QUI JE SUIS ?

Intuitive, créative et passionnée, j’ai toujours été pleine d’idées et d’envies.

Seulement, je me lassais vite, passant d’un projet à un autre. Autour de moi, je voyais les autres avancer de façon plus linéaire dans leur vie.

Je me culpabilisais de mes changements et de mes remises en question permanentes. J’essayais parfois de me conformer, mais je n’y arrivais jamais sur la durée.

Devenue maman, mes enfants semblaient eux aussi vivre plus d’intensité que les autres dans leurs émotions et leurs ressentis, malgré toute l’écoute que j’y apportais.

Je me sentais complètement épuisée, mettant le bien-être de ma famille en priorité, oubliant peu à peu qui j’étais et ce qui me faisait vibrer.

Les années passaient et je me demandais ce qui clochait chez moi, ou ce que j’aurais mal fait.

Puis, un jour, j’ai mis des mots, une compréhension sur tout ça : l’hypersensibilité… et la multipotentialité !

J’ai d’abord essayé d’y trouver des solutions… jusqu’à ce que je découvre les trésors qui s’y cachaient.

Je comprenais alors que ces particularités n’étaient pas ma faiblesse, mais ma porte d’entrée pour mieux me rencontrer.

Aujourd’hui, après 10 ans de formations et de thérapies, j’ai toujours des projets pleins en tête et je change encore souvent d’avis.

J’ai toujours tendance à tout remettre en question, et je suis encore parfois démunie face à certaines circonstances de la vie.

Mais je sens plus de consistance en moi. Peu importe ce qui se passe ou pas, et ce que je fais ou non, je me sens moi.

J’ai compris que tout cet univers qui vit en moi est ma richesse.

Je n’ai pas à donner un sens ou une forme unique à qui je suis… parce que cette authenticité, et la conscience que je mets à la rencontrer, c’est ce que j’ai à partager.

D’aussi longtemps que je m’en souvienne, j’ai toujours été passionnée de psychologie et de relations humaines. Enfant hypersensible, je me suis souvent sentie en décalage et en incompréhension parmi les autres. J’ai donc très tôt cherché à comprendre qui j’étais, ce que je vivais, et ce qui se tramait dans les relations humaines.

Je voulais vivre l’amour, le comprendre, le ressentir… et pourtant cela se reflétait si peu dans le monde que j’observais autour de moi. L’Amour me fascinait, autant qu’il me faisait peur. Puis un jour, j’ai osé et j’ai plongé dans la relation amoureuse avec fougue et passion… J’étais persuadée que ma quête d’un bonheur était enfin exhaussée, et que celle-ci prendrait racine dans cette passion fusionnelle. Ma vie était guidée inconsciemment par mes manques et mes peurs : c’est alors ce que j’y ai trouvé, plongé dans les travers de la dépendance affective.

A 22 ans, je voulais être maman : je rêvais de ce bonheur familial, de l’amour qui y régnerait. J’en étais convaincue : c’est dans cet amour que je trouverai mon bonheur, parce que je serai aimée, bien dans ma vie et que je donnerai mon amour à ceux que j’aime. Ca aurait été beau, digne d’un conte de fée, mais non, ce n’est pas ça que j’y ai trouvé ! Mon chemin fût plus sinueux, mais je sais aujourd’hui que c’était pour mieux me rapprocher d’où je voulais aller, avec tout mon être, et toute mon authenticité.

Malgré tous mes efforts pour tenter de créer ma vie idéale, j’ « échouais » et je restais affamée dans mon besoin de me sentir aimée. Je cherchais et trouvais une certaine reconnaissance, validation, dans mon rôle de maman. Il remplissait mon estime de moi, autant que mon exigence envers moi l’affaiblissait : je voulais être mieux, m’améliorer, devenir cette mère dont je rêvais, et je prenais mon rôle très à cœur ! Il semblait qu’il fallait que je prouve aux autres, à ceux que j’aimais, et à moi-même, que j’étais une bonne maman… parce que je faisais de mon « mieux », et que je faisais tout ce qui me semblait le meilleur.

Je me lançais dans une course à la maman parfaite, parce qu’inconsciemment je pensais que leur amour et leur reconnaissance, il fallait le mériter ! J’alimentais le même schéma en prenant une position de sauveuse avec mon conjoint. Le fait que l’on m’aime ne semblait pas aller de soi pour moi : il fallait que je sois « mieux », la plus parfaite possible, alors ils reconnaîtraient tout ce que je fais pour eux.. et alors enfin je me sentirais aimée, en sécurité d’être aimée : je l’aurais mérité !

Alors oui, évidemment, ce sont aussi mes valeurs de bienveillance et de respect qui m’ont guidé. Mais je suis consciente que cette obsession à laisser le maximum d’espace à mes enfants à être eux-mêmes et à s’exprimer librement, cachait aussi mes peurs refoulées… et ma propre aspiration pour moi-même !

Un jour, cela m’a sauté aux yeux : je n’étais qu’une maman au service de sa famille… quel exemple de femme j’offrais à mes enfants ? Feraient-ils pareil une fois adulte : se mettre de côté pour se consacrer aux autres, ne plus exister ? Ce n’était pas ce que je voulais pour eux… et il commençait à naître en moi le fait que je ne voulais pas ça pour moi non plus ! 

J’avais envie de découvrir qui j’étais, mais pour cela il fallait me (re?)trouver, et rencontrer ce qui me faisait vibrer.

Mon premier réflexe a été d’aller explorer mes envies professionnelles, afin d’avancer sur cette quête du « qui je suis ? ». J’y ai cependant retrouvé les mêmes travers : celui de porter la responsabilité du bonheur des autres, de vouloir être parfaite, et de rechercher que l’on reconnaisse mon implication, mon don de moi, dans cette envie de contribuer à leur bien-être. Ici encore, je cherchais à consolider intérieurement mon estime de moi, la valeur que je me reconnaissais. Tout cela cachait encore la croyance qu’il faut mériter l’Amour, le gagner, prouver qu’on y a droit… comme si être soi, être simplement soi, ne suffisait pas.

Ces prises de conscience que je vous partage, je les aurais nié si on me les avait dit. Non pas pour mentir ou me cacher, mais parce que je ne les avais pas mises en lumière et en compréhension à l’intérieur de moi. Il me fallait toutes ces expériences pour réaliser que j’allais dans une mauvaise direction, si mon objectif était d’apprendre à m’aimer.

Comment apprendre à s’aimer si je cherche sans arrêt à devenir meilleur ? Si je pense sans arrêt que je pourrais faire mieux, si je cherche la reconnaissance et l’amour dans le regard des autres ? Il parait que l’on cherche chez les autres, ce que l’on doit apprendre à se donner à soi. Mon chemin de vie à moi est alors sans doute de m’offrir à moi-même cet amour, cette reconnaissance, cette autorisation à être moi recherché dans mes relations, car dans cet espace où je suis libre d’être moi, je me sens légère, entière, joyeuse, à ma place.

J’ai le sentiment que ces schémas, croyances et pensées inconscientes reflétant ma mauvaise estime de moi, me guidait à combler ces manques dans mes relations, parce que je pensais encore que le bonheur nous est offert (ou non) par nos conditions de vie extérieures. Quand j’ai commencé ma première thérapie il y a 10 ans, tout cela était inconscient : je réagissais à mes blessures, j’en étais « victime », j’avais l’impression de n’avoir aucune marge de manoeuvre sur les situations et les émotions que tout cela engendrait chez moi et dans ma vie. 

Alors, qu’en est-il aujourd’hui ? 10 ans après de nombreuses thérapies et formations visant à mieux comprendre tout ce qui influence positivement et négativement mon bien-être? Aujourd’hui, j’observe avec bienveillance cette peur et croyance de ne pas pouvoir être « vraiment » aimée, qui prenait beaucoup de place et qui conditionnait mes choix de vie, afin de ne pas la réveiller.

Aujourd’hui, j’observe plus de paix et de sérénité en moi, et en même temps j’observe cette blessure quand elle vient se réactiver. Je constate qu’elle prend moins de place, que j’ai appris à la connaître, à la rassurer. Je n’ai plus peur d’elle car j’ai appris que, quand elle se réveille, c’est pour m’aider à prendre conscience d’un endroit où je suis encore dans le syndrome du sauveur, ou du fait qu’à un moment donné j’ai oublié de faire de mon bien-être ma priorité. La différence c’est qu’aujourd’hui, je sais que c’est une mémoire qui se réveille pour me dire de prendre soin de moi. La différence c’est qu’aujourd’hui, je vis toute cela en conscience. Ainsi, je m’éloigne de moins en moins souvent, de moins en moins loin, et de moins en moins longtemps, de moi-même et de ce qui est juste pour moi.

Ce vécu de libération des empreintes et des blessures émotionnelles m’a amené à développer encore plus ma sensibilité, ceci m’amenant à percevoir encore plus finement ce qui se joue en moi, mais aussi à l’intérieur des autres… jusqu’à percevoir des espaces dont eux-mêmes n’ont pas encore conscience ! Ce fut pour moi une véritable surprise, car ce n’est pas ce que j’avais cherché à développer. Je n’avais d’ailleurs à l’époque aucune connaissance dans ce domaine. J’y suis arrivée par hasard, pour trouver mes réponses, tout en gardant pour priorité de faire de mon expérience ma source d’apprentissage et d’évolution. Cette part profonde avec laquelle je parle (en moi et en vous) et dont je transmets les messages, je l’appelle l’âme, et je la remercie chaque jour de me partager des messages pleins d’amour.

Selon moi, suivant notre personnalité et notre histoire, certaines personnes doivent apprendre à s’ouvrir aux autres, à mieux les comprendre, à intégrer plus d’empathie dans leur vision des autres et du monde… Seulement, quand on est hypersensible, on a trop souvent appris à s’adapter à outrance et se laisser passer après les autres pour se faire aimer, pour masquer ses différences, et essayer d’être cette personne que l’on pense que les autres attendent de nous. Tout notre apprentissage consiste alors à se retrouver, à s’accueillir et à s’aimer tel que l’on est, à faire la paix avec nos zones d’ombres et à accepter notre puissance, pour enfin pouvoir être et rayonner vraiment qui on est. A partir de là, la question de poser ses limites et de s’affirmer n’est plus le problème : parce qu’on vibre autre chose, qu’on est devenu notre priorité, parce qu’on sait qu’on en vaut la peine, parce qu’on s’est choisi <3

Voilà mon chemin, et celui sur lequel je me propose de vous accompagner. 

MES FORMATIONS

Je cumule plus de 500h de formation professionnelle à l’accompagnement thérapeutique:

Formation en Relation d’aide (Approche Centrée sur la Personne selon Carl Rogers)

Coaching Adulte et Enfants (PNL, Psychologie positive et psychothérapie positive)

Soins énergétiques (Reiki & Lahochi)

Soins quantiques (Access Bars & Libération Quantique)

Accompagnement des enfants (expression de soi, connaissance de soi, bien-être)

J’ai également réalisé plus de 400 h de stages et ateliers consacrés au bien-être personnel et familial :

– Parentalité : ateliers en naissance instinctive, allaitement, portage en écharpe et signes avec bébé, stage « Vivre en Famille » avec Catherine Dumonteil Kremer, Cycle d’ateliers en Communication Parents – Enfants selon Faber et Mazlish, Formation en pédagogie active et positive

– Techniques de libération émotionnelles : EFT, Tipi

– Développement Personnel : Constellations Familiales, ateliers en  Psychogénéalogie, Séminaire de Communication transformative, Stage sur la pensée positive et créatrice, Séminaire en écologie Intérieure, Formation consacrée à l’hypersensibilité

– Spiritualité : Formation en Communication connectée (communication intuitive avec les bébés), Stage pour développer sa médiumnité, Formation sur les mondes subtils

– Vivre au naturel : ateliers Fleurs de Bach, alimentation saine, naturopathie, ayurvéda  

J’ai aussi suivi différentes thérapies (verbales, psycho-corporelles, psycho-énergétiques, quantiques, familiales…), et je suis dans une démarche de développement personnel perpétuel. 

J’enrichis et complète mes accompagnements de toutes ces expériences.

017 – 2018

Stage « Vivre l’humain » avec Romain Delaire

Formation en réflexologie métamorphique : libération des blocages énergétiques et émotionnels liés à la vie fœtale (Elise Prévot)

Formation au massage hawaïen « Lomi Lomi » (ou massage de la main aimante)

Formation en soins énergétiques « Lahochi » (énergie d’amour et de lumière)

Stage d’Ecologie Intérieure avec Yann Thibaud (technique de la transmutation émotionnelle)

Formation en « Libération Quantique » avec Tamara Messenger

Stage en « Naissance Instinctive » avec Isabelle Challut

Atelier « Oser être vous-même » avec Yana Aziel et Romain Benani

Stage en « Communication Connectée » : parler avec les bébés (Fanny Sarre)

2015 – 2017

2 ans de formation en « Approche Centrée sur la Personne » selon Carl Rogers : écoute empathique et thérapeutique (ACP Intégrative)

Participation à 3 séminaires Rogérien (l’enfance, l’adolescence, la personne fonctionnant pleinement)

Formation en soins énergétiques et quantiques « Access Bars » : libération des mémoires cellulaires (Huguette Urvoy)

Formations « Access Consciousness » : libération des angoisses & contrariétés verrouillées dans les corps, et libération de la joie (Jennifer Hess)

Stages « Devenez le créateur de votre vie » et « développer sa pensée positive et créatrice » (Yannick Bernard)

1 an de formation « Le yoga, la relaxation et l’enfant » : jeux de connaissance de soi et confiance en soi (Patricia Bayard) 

Stage « Yoga & Ayurveda » (Béatrice Vigor & Alban Bélami)

Formations en soins énergétiques Reiki (niveau 1 & 2)

2011 – 2014

 Cycle d’ateliers consacrés à l’utilisation des Fleurs de Bach

Formation de Coach (Coach Passion) 

Séminaires de base et avancé en « Communication transformative » (Lionel Santucci)

Formations à l’animation et à la coordination de projets collaboratifs (Le Vent Debout, Fédération des Centres Sociaux)

Licence « Entreprises & développement local » : Accompagnement à la création d’entreprises et au Développement de projets locaux

 Formation à la Pédagogie de Projet (Objectif Sciences International)

2002 – 2010

Ateliers Faber et Mazlisch « Parler pour que les enfants écoutent, écouter pour que les enfants parlent » (Stéphanie Cerdan)

Stage en parentalité bienveillante « Vivre en Famille » (Dumonteil Kremer)

Ateliers portage, signes avec bébé, alimentation saine, médecines naturelles…

Ateliers en énnéagramme, Communication Non Violente et Psychogénéalogie

Formation de 2 ans en Création et Gestion de Petites entreprises

Licence universitaire « Cinéma & audiovisuel »

MES INTERVIEWS

Pour en savoir un peu plus sur moi, je vous partage les 2 interviews auxquelles j’ai répondu concernant ma spécialisation d’accompagnement parental.

Pour le Web-Magazine De Coeur à Soi sur lequel j’écris régulièrement des articles :

Pour la Web-Télé Fami-TV, consacrée à l’épanouissement des parents et des enfants, et pour laquelle j’interviens ponctuellement :

Manipulateur pervers : sortir de sa cage

Manipulateur pervers, pervers narcissique... des mots peu connus hier, et que l'on voit partout aujourd'hui. Ces mots me parlent dans la description des histoires vécues. J'y reconnais ce que j'ai pu moi-même vivre et traverser. Et à la fois, ces mots me heurtent, me...

Me nourrir de l’énergie d’amour

Après avoir longtemps été cherché en moi les zones d'ombres, les blessures, les empreintes émotionnelles, familiales ou karmiques... je suis tombée sur une autre difficulté qui m'a bien étonnée ! J'avais surement inconsciemment pensé qu'une fois ces parts de moi...

Apprendre à m’aimer

Je vous partage un texte écrit de moi à moi au mois de mai 2018... Peut-être saura-t-il vous éclairer sur votre chemin 😉  "Il y a des choses que je comprends, d'autres que je ne comprends pas. Il y a des choses que j'apprends, d'autres que je n'apprends pas encore....

M’abandonner à la vie

Pour cloturer ma session Réunion, je vous partage à travers ces textes, un précieux apprentissage qui commençait à se tramer avant le voyage, qui accentué là-bas... et je continue à expérimenter depuis. C'est celui du lâcher-prise, de la confiance en la vie. Pour moi,...

J’accueille le beau de la vie

Je fais suite aux précédents articles qui partagaient les textes écrits lors de mon voyage à La Réunion. J'ai regroupé ces 2 sous le titre d'"accueillir le beau de la vie" parce que parfois quand on s'y ouvre, on s'aperçoit qu'il n'y a qu'à se pencher pour en cuillir...

Quand le désir frappe à ma porte !

Ce mois d'avril 2018 marquait pour moi un beau cadeau de moi à moi : un voyage sur l'île de la Réunion en solo pour prendre soin de moi, pour me trouver, me retrouver. Là-bas, je me suis mise à l'écoute de mon âme, de ce qu'elle avait à me partager, à me guider. Je...

Un message venu de la mer …

Parce que j’en ressens l’élan, j’ai décidé d’utiliser ce site-blog pour partager mes textes et mon cheminement intérieur... Puissent-ils vous apporter un éclairage sur votre chemin. Ce mois d'avril 2018 marquait pour moi un beau cadeau de moi à moi : un voyage sur...

Ce qu’une coupe énergétique m’a révélé …

Aujourd’hui, j'ai fais l'expérience d'une coupe de cheveux Energétique (selon la méthode de Rémi Portrait). J'avais deja essayé ça il y a plusieurs années, mais à l époque je n'avais pas trop ressenti l effet de cette technique. J'avais envie d'en faire une à nouveau,...

J’étais partie me retrouver, me réunir …

Ce mois d'avril 2018 marquait pour moi un beau cadeau de moi à moi : un voyage sur l'île de la Réunion en solo pour prendre soin de moi, pour me trouver, me retrouver. A vrai dire, je ne savais pas vraiment pourquoi j'y allais, pourquoi j'avais choisi cette...

Quand je me dépouille de moi-même…

Au fil de mes prises de conscience, j’aime mettre en mots ce qui se joue en moi. Souvent je garde ces textes pour moi, mais récemment j’ai eu l’envie de les partager, de dévoiler cette part intime de moi, de les offrir.  Peut-être viendront-ils éclairer une part de...

Mes résolutions 2018

Coucou à tous 🙂 L'année est déjà entamée, mais ayant eu peu de temps ces derniers temps pour écrire des articles, j'ai décidé en cette fin février 2018 de vous partager mes résolutions 2018 😉 Peut-être mes aspirations vous parlerons, vous inspirerons des idées, ou...

Ma fille veut vivre chez son père

Aujourd'hui, je vous partage un aspect très personnel de ma vie. Je vous livre mon intimité, mon cœur de maman. J'ai eu de magnifiques retours sur ce texte. Cela m'a permis de voir que beaucoup de mamans séparées du papa passent elles aussi par ces questionnements....

S'épanouir Soi pour amener une nouvelle dynamique dans sa famille

              Liz Perret - Coach Parentale Intuitive - Révélatrice de Mamans

 S'épanouir Soi pour amener une nouvelle dynamique dans sa famille

Liz Perret - Coach Parentale Intuitive - Révélatrice de Mamans