Ce mois d’avril 2018 marquait pour moi un beau cadeau de moi à moi : un voyage sur l’île de la Réunion en solo pour prendre soin de moi, pour me trouver, me retrouver.

A vrai dire, je ne savais pas vraiment pourquoi j’y allais, pourquoi j’avais choisi cette destination. La Réunion, j’y envie d’y aller depuis que j’ai 18 ans je crois, quand un copain à moi y est parti. Puis, je l’ai oublié cette idée… jusqu’à il y a un an.

J’étais perdu dans ma vie sentimentale et j’avais besoin de bouger, de prendre du recul. Alors là l’idée m’est revenue! Et dans la semaine qui suivait, je rencontrais une femme qui habite à La Réunion et qui sans même me connaître m’invite à aller chez elle si je confirme ce projet. Lors de cette rencontre, elle me montre un tatouage de baleines et me parlent de leur énergie maternante, de leur présence sur l’île. Puis je suis repartie dans ma vie…

En mars dernier, mon ancien compagnon et moi décidons de faire un temps de pause dans notre relation. Prendre soin de soi chacun de son côté, laisser faire le mouvement de la vie… et voir si elle nous rapproche ou nous éloigne. Il décide de partir 3 semaines faire le chemin de Saint Jacques de Compostelle, moi je prends la décision de me rapprocher géographiquement de ma fille.

L’idée de La Réunion revient… Les hasards faisant leur chemin, je tombe sur une annonce qui parle d’un atelier organisé par Gilles Delieuze sur l’énergie des baleines. Ni une ni deux, je m’inscris : ce sera une bonne préparation à mon futur voyage ! Pendant la pause, j’ose m’approcher et lui parle de mon projet (évidemment nouveau signe, il parle de La Réunion où il a rencontré cette énergie). Il me transmet alors un message intuitif qui me parle beaucoup : « Si tu veux aller là-bas, c’est surtout pour te réunir. C’est une terre qui nous appelle à la réunion intérieure… ou à l’arrêt de l’union ». 

Me voilà ensuite arrivée en Gironde, mais une fois sur place, je me rends compte que j’ai surtout besoin de me retrouver moi. Je me sens vidée émotionnellement, et je touche au plus profond de moi que j’ai besoin de renouveau, mais aussi de passer au-delà de cette dépendance affective qui m’a fait investir ma vie à l’intérieur des autres : mon amoureux, mes enfants. Je constate aussi amèrement les conséquences négatives de ces choix, sur moi, sur eux, sur nos relations. 

C’est à ce moment là que j’ai demandé un message à l’univers (je n’avais jamais fais ça aussi clairement je crois) : je fixe des dates, je demande sur Facebook si quelqu’un peut m’héberger, et si je réussis à me faire hébergée la première semaine, je pars. Pari tenu : dès le lendemain, j’avais des propositions pour mes 3 semaines de voyage… C’est parti, je ne pouvais plus reculer !

Bref, ce fut ensuite le moment des grands dépassements : 

1- Valider ma décision de partir seule 3 semaines, faire face à ma culpabilité à fond… euh et ma peur aussi ! ^^ Bon pour être tout à fait honnête, j’ai proposé à mes enfants mais ils ont refusé ! Ils ont des méga bonnes intuitions mes enfants <3

2- Acheter mon billet… en sachant que j’ai très peur de l’avion !!! Oui, je tremblais en cliquant sur le bouton de validation, mais finalement, une fois le clic fait, ça allait déjà mieux!

Voilà donc pour le petite préambule ! Un jour, je vous raconterai peut-être ce que j’y ai trouvé, où les signes m’ont mené, mais c’est encore une autre histoire 😉

Aujourd’hui, je vous partage un des premiers textes intuitifs qui m’est venu là-bas :

 » Mon âme qui m’a guidé sur ce voyage, et je l’ai suivi avec joie et confiance, sans savoir vraiment où j allais et ce que j’allais trouver. J’ai posé l intention 2018 d’entendre les messages de mon âme au quotidien. Voici une des choses que j expérimente ici 🙂 elle me guide, je la suis 

Depuis l avion, je l’entends me dire « pardon » sans savoir ce que cela voulait dire. Ce matin, j ai décidé de ne rien faire ✌🏻 et j’entends à nouveau « pardon ». J’ai alors pris un moment pour ecouter ce qu’elle voulait me dire à ce propos.

« C’est toi que tu dois pardonner. Te pardonner de ne pas avoir été et de ne être celle que tu aurais voulu, celle que tu aurais aimé être, celle que tu voudrais être. Te pardonner ce que tu as été, ce que tu as pu faire et qui ne résonne pas avec l idéal de toi que tu t’es construit. Te pardonner pour ce qui est arrivé, comme ce qui n’est pas arrivé. Te pardonner que ta vie ne corresponde pas à l idéal que tu t’étais créé. L’écart entre ton idéal et qui tu es affaiblit ton estime de toi.

Tu es parfaite telle que tu es. Parfaite dans ce que tu as été, comme dans ce que tu incarnes aujourd’hui. Tu n’as rien à changer. Observe la grandeur et la beaute de qui tu es. Reconnais et honore cette grandeur en toi. Tout est déjà. Tout a toujours été là.

C’est ton dernier apprentissage vers l’amour de toi. Apprendre à te reconnaître et à t’honorer.

Goûte la plénitude d’être simplement toi. Sans chercher à t’améliorer, à te transformer ou à te purifier. Tout est déjà là. Tout est déjà en toi.

La bourgeon s’ouvre, laisse la fleur s’épanouir. Laisse la briller de toutes ses couleurs. Laisse lui prendre toute la place dont elle aura besoin. Sans te préoccuper des autres.

Reconnais et aime toutes ces parts de toi. Aucune n’a à être mise de côté au profit d autres parts de toi. Reconnais ta part sage comme celle qui ne veut que légèreté, ta part responsable comme celle qui refuse toute responsabilité, ta part altruiste et pleine d’amour comme ta part égoïste ou manipulatrice, ta part compréhensive comme ta part intolérante, ta part dynamique comme ta part faineante, ton toi femme, ton toi mère, ton toi amante et séductrice, ton toi enfantine et naïve, ta joie comme ta colère… reconnais et collectionne chaque part de toi. Et réjouis toi dès qu’une nouvelle apparaît… ou qu’une ancienne réapparaît 😉 ta richesse est dans toutes ces facettes.

Trop souvent, dans l’intention de vous « développer », vous vous reduisez ! Vous cherchez à vous reconnaître dans seulement quelques parts de vous qui vous conviennent, que vous validez. Mais en faisant cela, vous vous diminuez, vous réduisez votre estime de vous, et vous vous coupez de l’entièreté de votre richesse.

Tu es à l échelle du monde. Le grand et le petit se reflète en miroir. La diversité, les opposés, les contradictions, les différences font la richesse du monde, comme toutes tes parts de toi font la grandeur de qui tu es.

Simplement être, ne plus chercher à devenir.

S’aimer tel que l on est pour avancer dans la joie vers qui on sera demain ❤️💫 « 

 

 

COACHING BIEN-ETRE & CLAIRVOYANCE

LIZ PERRET - FACILITATRICE DE RECONNEXION A SOI

COACHING BIEN-ETRE & CLAIRVOYANCE

LIZ PERRET -  FACILITATRICE DE RECONNEXION A SOI