Comment je me sens aujourd’hui ?

Perdue, je ressens le besoin de faire des choix. De voir comment être encore plus alignée à mon activité pro et à ce que j ai envie de vivre.

Longtemps, je suis partie de ce que j’avais envie de partager. Sans d’autres intentions vraiment. L’envie de partager ma voix, ma vision, mes prises de conscience, mes réflexions.

Puis un jour j’ai commencé à me dire : mais comment gagner de l’argent à partir de là ?
Et depuis j’ai souvent l’impression de tourner en rond là dedans. Bon alors comment ça se fait qu’aujourd’hui même en gagnant de l’argent avec ce que je fais, je continue à me poser des questions ?!!

Il semble que ce soit normal de passer par ces phases de re-questionnement et de repositionnement pour s’assurer qu’on soit toujours proche de soi, de qui on est.

Sans doute cela vient au fur et à mesure de nos expériences. J’avais voulu partager ma vision, je l’avais fais. Puis j’ai voulu réussir à gagner de l’argent avec ce que je fais. Je l’ai fais.
Mais il manque encore un goût. Mais où le chercher ? Ma vie me plait. Mais quelque chose ne me paraît pas aligné.

Le hic : c’est que je ne regarde pas où je vais.
Dans le maintenant sans d’autre intention que m’amuser, je peux tout, je suis mon élan de vie et c’est la qu’apparaît la magie ✨

Mais quand je pense au plus tard et aux rêves que j’aimerais créer, une part de moi n’y croit pas. Elle se demande si je peux y arriver (et une autre part voit ça comme du travail… Et le travail, cette part là n’aime pas ça du tout 😂).

Je viens de rencontrer cette vérité là. Ai-je suffisamment confiance en moi pour aller au delà de la chance et vraiment réussir à créer ?
Si je m’autorise à croire que mon rêve est possible, quelles nouvelles décisions vais-je prendre ? Quels choix différents je prendrai pour relier cette envie de m’amuser et ce joyeux défi de créer.

Je sais que mes réponses viendront dans cette présence à moi, dans cette conscience posée là. Alors je choisis à nouveau ce temps de pause et de retour à moi que j’ai décidé.

Mettre mon focus sur cette présence, me mettre dans mon chaudron, dans mon ventre pour voir ce qu’ici va venir se manifester.

Sans doute est il question de retrouver la confiance en ma capacité d impacter la matière. Récemment, je partageais ma peur à cela, revenant à la peur d’influencer.

Là, je réalise comme il s’agit d’un besoin profond qui demande à s’exprimer : ressentir en confiance et sérénité ma capacité à créer, à impacter des changements à l’extérieur de moi.

Sans cette conviction profonde, il est difficile de réussir à se mobiliser sur la durée. Au delà de la joie suivie pour s’amuser, s’enthousiasmer, est-ce que je crois vraiment dans ma capacité d’y arriver ?

Sans doute définir où j’ai envie d aller dans la matérialité est la clé qu’il me manquait. Celle qui me permettra de faire des choix alignés.
Il y a l’état d’être que j’ai décidé de nourrir, qui est au centre de ma vie et de mes choix.

Cette énergie yin peut sans doute gagner en puissance en étant accompagnée d’un yang qui sait ce qu’il veut créer, à partir de cet état d’être cultivé.

 

.