Quelle chemin de transformation depuis ces 10 dernières années.

Depuis plus même, j ai oublié.

Depuis le jour où a germé en moi l’idée, l’envie d’avoir un bébé.

Je ne sais pas pourquoi, ce que qu’en moi ça a créé.

L’envie de donner la vie, et à la fois de prendre pleinement ma responsabilité : devenir adulte, pour de vrai.

Contribuer à créer le monde dont j’avais rêvé.

Tellement de découvertes sur moi-même, de distorsion qui ont été révélé comme exploré, tellement d’éclairages, de prises de consciences et de rêves élucidés.

Mais au fond, est-ce que j ai changé ? Est-ce que je suis plus ou moins qu’avant ?

Plus ou moins que celui ou celle qui ne s’est pas autant trituré ? 😆

Non. Vraiment non, aujourd’hui je le sais.

Je courrais après une réalisation que je pourrais enfin trouver. Traversant un tunnel que je pensais limité.

A vrai dire, ce que j’ai compris, c’est que je suis simplement moi, ni plus, ni moins.

J’ai juste appris à mieux me comprendre, à m’aimer et à me respecter.

Parfois il y a encore un certain temps de décalage, car j’ai toujours ce bout de cœur prêt à beaucoup pour être aimée, et partager cette vibration conjuguée ❤️

Mais je ne pars plus très loin de moi, et je sais même m’observer dériver.

Je crois que ça y est j’ai appris à m’aimer ☺️

Même avec mes remises en question permanente, mon indécision, mes doutes, mes croyances que je ne vais pas y arriver, ou que je ne suis pas vraiment aimée.

Toutes ces parts, je les connais. Je sais l’endroit où la petite fille en moi a besoin d être rassurée.

Alors, à chaque fois que je l’entends m’appeler, je m’assieds, pour la rassurer et la sécuriser.

Je l’aime cette petite fille, et à aucun moment je lui dis de ne pas exister.

Et pourtant, avant, je l’ai fais.

Liz, toi la petite fille de 5 ans qui a peur et qui se sent abandonnée, je suis là pour toi, et quoiqu’il arrive, je serai là. Tu ne crains rien. Je suis à tes côtés.

Tu continueras d’être là, parce que j’aime vivre avec toi, parce que je t’aime, et je te remercie d’être là, toujours vivante en moi.

Grâce à toi, je me rappelle chaque jour pourquoi je suis née. Ce qui me rend vibrante et enjouée. Ce qui me donne envie de vivre cette vie, et de la jouer.

Tu es celle qui me donner des yeux pétillants et un sourire d’enfant.

J’ai besoin de toi à mes côtés, et je n’ai pas besoin que tu sois autrement.

Tu es parfaite, telle que tu es.

Tu m’inspires chaque jour et me montre vers où aller.

On avance l’une et l’autre à côté, et cela me plait.

Parfois on se rassure. Parfois on s’effraie.

Mais au fil du temps, j’ai compris que ce n’était pas à toi de me rassurer, parce que tu es juste une petite fille qui est parfois terrorisée.

Alors comme moi depuis mes yeux d’adulte, j’arrive à voir au delà de tes nuages de peur quand t y es enfermée, j’étire mon cou pour voir au-dessus, je regarde ce qu’il y a derrière, et je te prends dans mes bras pour les traverser 🥰

Parce que c’est qu’une fois derrière, qu’on pourra enfin reprendre notre route, fières, confiantes et rassurées.

Je le ferai autant de fois qu’il le faudra, et à chaque fois, je recommencerai.

Merci à toi d’être là.

Merci d’être celle que tu es, exactement comme tu es. Tu es la meilleure pour m’accompagner.

Je t’aime et n’oublie pas que tu peux compter sur moi, et que quoiqu’il arrive je suis et serai à tes côtés.

 

Liz Perret

 

.

Cliquez ici