Liz Perret - Coach pour les Entrepreneuses du Bien-être (et celles en devenir) contact@liz-perret.com

J’ai découvert Karine Maurer sur les réseaux sociaux ! Alors en pleine création de mon programme en ligne « Vers une sexualité authentique », j’ai voulu aller la rencontrer pour poser mes questions !

 
Karine est une thérapeute spécialisée dans la guérison des blessures du féminin et dans la révélation de la puissance féminine.
 
J’ai voulu l’interroger sur les liens qu’elle fait entre sexe et argent. A première vue, on ne voit pas forcément le rapport…. Ok on nous parle bien du même chakra pour l’un et l’autre, mais comment expliquer plus concrètement ce lien? Karine nous parle de sa vision de la puissance féminine, mais aussi de son parcours de femme sur le chemin de s’appropier son corps après l’abus. Elle nous parle aussi de son chemin de guérison avec l’argent, et de comment cela lui a montré les espaces où elle ne prenait pas sa place, où elle n’était pas dans sa pleine puissance de Femme, où elle déléguait à d’autres la responsabilité de répondre à ses propres besoins. Elle ne parle de pourquoi elle reconnaissait chez les autres cette capacité… sans la reconnaitre chez elle. Sa vision innovante et intéressante invite à la réflexion… et à l’introspection !

Je vous partage ses mots :

« Il existe des liens de conscience entre notre capacité à être traversé par l’énergie d’argent et l’énergie sexuelle. En effet, les hontes et les jugements que nous avons sur nos vulves de femmes conditionnent notre capacité à recevoir l’énergie d’argent.

Les femmes se sont cachées depuis des millénaires derrières un modèle patriarcal dans lequel elles ont confié leur capacité à générer de l’argent à leur mari et à différentes institutions. Sortir de ce schéma demande beaucoup de courage. Cela demande de regarder avec accueil les empreintes de notre passé mais aussi des mémoires transgénérationnelles.

Cet essor du féminin, que l’on voit éclore aux quatre coins du monde en est le témoin. Il ne s’agit pas de copier un féminisme totalitaire en lutte contre les hommes mais de prendre la responsabilité de notre véritable nature créatrice.

Pour réussir nous ne sommes pas obligées de nous travestir en homme, encore moins de les castrer ou de les rabaisser pour revendiquer notre puissance. Rendons leur ce que nous avons cru devoir leur ôter.

L’essor de ce féminin conscient tant pour les femmes que pour les hommes est la clé de voûte de cette nouvelle aire. Ensembles unis pour construire un monde nouveau. »

Retrouvez Karine Maurer sur son site : http://www.karinemaurer.com

Découvre ma formation en ligne gratuite !